Maison Belot, Vallé, Bourniche, Bellavoine, Hofer

Le commerce actif sous la dénomination Belot est fondé par Michel Belot père, puis continué par sa veuve et ses fils. Nous faisons remonter à 1768 la fondation du commerce, en prenant pour base la réception de Michel Belot père dans le corps de l'épicerie, bien qu'il ait été reçu maître-peintre en 1764. La date de création du commerce de couleurs pourra être éventuellement révisée si des documents attestent de son activité avant 1768.

Activités
doreur encadreur, marchand de cadres épicier droguiste fabricant de couleurs fabricant de couleurs fines fabricant de toiles à peindre marchand de couleurs fines marchand de toiles à peindre marchand de vernis marouflage marouflage (mural) de toiles peintre rentoileur (de tableaux) restaurateur (de tableaux, dessins)
  • Almanach Dauphin

     1776

    Almanach du Dauphin ou tableau du vrai mérite des artistes célèbres & indication g.ale des ppaux m.ds nég.ts artistes (…), Paris, Desnos, 1776.

  • Almanach de Paris

     1789

    Almanach de Paris, contenant les noms et demeures des principaux artistes, marchands, fabricans, &c. pour l’année 1789, 2e partie, Paris, Librairie de Monsieur Lesclapart, 1789.

  • Blumenfeld

     2010

    Blumenfeld, Carole, "Les conseils avisés d'un peintre à son fils : la correspondance entre Martin Drölling (1752-1817) et Michel-Martin Drölling (1786-1851)", BSHAF (année 2009), 2010.

  • Labreuche 2011b

    Labreuche, Pascal, Paris, capitale de la toile à peindre, XVIIIe-XIXe siècle, préface de Jean-Pierre Babelon, Paris, CTHS/INHA, 2011, réimpression en 2015, (coll. "L’art et l’essai", n° 9).

  • Paillot de Montabert

     1829

    Paillot de Montabert, Jacques-Nicolas, Traité complet de la peinture, Paris, Bossange père, 1829.